Point sur les porte-greffes pour la plantation des agrumes au Niger

Contenu

Titre
Point sur les porte-greffes pour la plantation des agrumes au Niger
Thème principal
Arboriculture
Sujet
Arboriculture
Description
Une personne qui veut planter un arbre fruitier (agrume, manguier, pomme du Sahel) va choisir dans la majorité des cas un plant greffé. Ce plant greffé est constitué de deux parties : le porte-greffe et le greffon.
La majorité d’entre nous va bien faire attention pour choisir la variété ou les variétés des arbres fruitiers qu’il veut planter. On s’intéresse donc au choix du greffon.
Le porte-greffe est, quant à lui, le plant sur lequel le greffon va être placé. Il va ainsi assurer le développement les parties racinaires de l’arbre : il sera donc responsable de la forme de son enracinement, de la vigueur de la plante, ainsi que de la résistance à certaines maladies du tronc et des racines.
Lors de l’achat d’un plant, on a souvent tendance à s’intéresser au choix de la variété du greffon, mais pas au choix du porte-greffe.
Au Niger, seulement deux variétés de porte-greffes adaptées au Sahel sont disponibles : le Bigaradier (Citrus aurantium), et le Volkameriana (Citrus limonia osbek).
Ces deux espèces sont présentes depuis de nombreuses années. Elles peuvent être trouvées chez certains arboriculteurs qui utilisent leurs graines afin de produire des porte-greffes, sur lequel un greffon sélectionné sera ensuite ajouté. Il est également possible d’acheter des graines de ces porte-greffes. Chacune a ses caractéristiques.
Année
2021
Type
Fiche d'information
Format
.pdf
Langue
Français
Couverture géographique
Niger
Auditoire
Recommandé pour la formation et le conseil agricole
Collections